Comment bien assaisonner sa viande de bœuf ?

Nombreux sont ceux qui ne peuvent pas se passer de viande de bœuf comme accompagnement sur leurs divers plats. Quelle que soit la forme qu’elle adopte, la viande de bœuf est un vrai délice dont on ne se lasse presque pas. Mais il faut savoir que sa qualité et son goût dépendent grandement de l’assaisonnement. Lorsqu’il est raté, c’est toute votre recette qui part en fumée, surtout si la viande est l’élément principal du plat. Alors, pour éviter de vous retrouver dans une situation pareille, voici une méthode à suivre pour bien assaisonner votre viande de bœuf.

Préparer sa viande à l’assaisonnement

Avant de passer à l’assaisonnement, diverses étapes sont nécessaires à la préparation de la viande. Pour cela, prenez votre pièce de steak et lavez-la correctement pour éliminer tout caillot de sang ou de détritus. S’il s’agit du bœuf industriel déjà haché, vous n’avez plus besoin de le laver. Servez-vous d’un papier absorbant pour simplement le nettoyer.

 Il vous faut ensuite faire reposer la viande à une température ambiante pour lui assurer une cuisson rapide. Cette étape vous permet également d’obtenir une viande plus juteuse et savoureuse. Une fois qu’elle est prête, vous pouvez maintenant sortir votre artillerie d’assaisonnement soigneusement rangée dans vos meubles de cuisine. Pour la plupart du temps, vous avez besoin du sel et du poivre pour réussir un bon assaisonnement.

Saler correctement la viande

Notez d’entrée de jeu que le sel est un exhausteur de goût qui aide à ressortir le suc et le jus dans un aliment. C’est donc le premier ingrédient pour attiser le goût dans un aliment apte à la consommation. Mais pour atteindre cet objectif, il vous faudra saler la viande 30 à 50 minutes avant la cuisson. Cela aide l’humidité à regagner correctement la viande pour lui communiquer une certaine tendresse. C’est donc une viande succulente que vous obtiendrez à l’arrivée.

Passer au poivrage 

Le poivre est lui aussi un ingrédient indispensable à l’assaisonnement d’une viande de bœuf. Son effet sera très déterminant dans la réussite de la cuisson de votre aliment. À l’opposé du sel, il est préférable d’utiliser du poivre à la fin de la cuisson pour éviter qu’il ne perde toute sa saveur. Le poivre peut brûler durant la cuisson et donner un goût complètement âcre à votre plat : ce qui serait vraiment dommage ! Notez que certains chefs peuvent également recourir à la marinade ou d’autres épices pour un assaisonnement plus élaboré.

Tu pourrais aussi aimer

A propos de l'auteur: Estelle

C'est toujours avec une grande fierté que j'écris mes articles. Je suis aussi fière de mes amies Ana, Gabrielle et Daiane.